Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’épinard

9 Décembre 2010, 11:39am

Publié par pama1001saveurs.over-blog.com

Son histoire

Très probablement originaire de Perse, consommée en chine au 7ème siècle,  l'épinard ne fut introduit en Espagne par les Arabes, puis en France par les Croisés, qu'aux alentours de l’an 1 000.

Peu à peu, il se répandit dans toute l'Europe. A cette époque, on vendait des boulettes de ce légume-feuille pressées, sous le nom d'"espinoche". Mais cette "herbe de carême", tel qu’on l’appelait, n'était pas très appréciée et servait beaucoup plus à faire des cataplasmes, destinés à guérir les douleurs de l'estomac et du foie, qu'à la gastronomie.
L'appellation "à la florentine" rend hommage à Florence, ville que Catherine de Médicis quitta au 16ème siècle, pour épouser le roi de France. Celle-ci ramena avec elle l'un de ses légumes préférés, l'épinard, qui fut dès lors abondamment cultivé en France. Étrangement, c'est dans sa version sucrée qu'on en raffolait. On lui découvrit alors le pouvoir de favoriser la digestion, ce qui lui valut le surnom évocateur de "balai de l'estomac".

 

 

Ses bienfaits

 

La principale vertus de l’épinard est sa richesse en Vitamine B9 ou acide folique. La vitamine B9 est une coenzyme essentielle lors de la grossesse et de la croissance des enfants. Lors de la grossesse, la consommation d’épinards réduit le risque de malformation du fétus comme le Spina bifida.
Mais les bienfaits de l’épinard ne s’arrêtent pas là, il est également très riche en fibre et en provitamines A, ce qui permet de prévenir certains cancers. Enfin, ces épinards sont adaptés au régimes minceurs, et ont de plus des vertus curatives, ce qui permet d’aider la digestion.

 

L'épinard est également utile dans les cas suivants :

L'anémie, des tumeurs, constipation, insomnie, obésité, névrite (inflammation des nerfs), l'épuisement nerveux, la pression artérielle, de bronchite, cancer du côlon, cancer de la prostate, cancer du sein, l'ostéoporose, la dyspepsie (indigestion chronique ), maux des reins, la vessie et le foie.

Commenter cet article