Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fruits Corses - Aliméa

, 04:00am

 

 

ALIMEA est née en 1986 à l’initiative d’agriculteurs pionniers de l’agriculture biologique corse qui ont créé leur structure coopérative, dès l’origine dédiée à 100 % aux productions bio. Ils ont ainsi mutualisé l’outil de conditionnement de leurs produits, les récoltes étant rassemblées à Bravone dans la ferme de Jean Robert Dumont, emballées et expédiées par camion et ferry "vers le continent".

 

 

 

 

  

 

 

 

Agrumes et noisettes de Corse

 

http://4.bp.blogspot.com/-KGCYWEhuHkw/UX-6f9jFrAI/AAAAAAAAS2Q/ahhDWudtYRI/s1600/agrumes+gp3.jpg http://www.parismonterrey.com/blog/wp-content/uploads/2012/10/noisette.jpg

 

Vous trouverez le contrat 2013/2014 en Pièces Jointes pour les agrumes de Corse et le contrat Noisettes pour la distribution de novembre.

Les chèques et contrats sont à remettre à Christine POTEL qui fera le lien avec les PAMA.

Voici le planning (prévisionnel) des dates de livraison :

 

2013/2014

novembre

décembre

janvier

février

mars

avril

mai

Alimea

23

14

11

8

15

12

17

 

La livraison a lieu le samedi matin vers 9h au port, près des Docks des Sud. 

La récupération se fait à tour de rôle par ceux qui le peuvent et la distribution se fait ensuite, le jour même, sur le parking de l'école du Val d'Allauch vers 10h.

 

Merci de lui faire parvenir vos commandes les jeudis 17 ou 24 octobre lors de la distribution.

(Renseignements : christine.potel@free.fr )

Bonus:

Conseils pour la conservation :

Bien transporter :

  • Prévenir l'écrasement et les secousses en calant les achats.

  • La voiture n'est pas un lieu de stockage et peut malmener les fruits en quelques heures par trop de chaleur, gel... ou en quelques jours par confinement et alternances de températures, 2 causes de pourrissement.

A la maison :

  • Ne pas conserver les fruits en sac plastique, sinon risque de pourriture.

  • Le frigo n'est pas un passage obligé : stocker au froid consomme de l'électricité et un fruit froid sera moins savoureux.

  • Profiter de la cagette bois car c’est le matériau le plus + respirant : les fruits se conserveront mieux. Le nec plus ultra : les plateaux bois (moins profonds) empilables, ce qui permet de vérifier facilement et rapidement les fruits à manger en priorité. Récupérer cagettes et plateaux est facile : ils sont à usage unique (obligation légale) et les magasins qui paient pour le recyclage ou la destruction de leurs déchets les offrent en principe très volontiers.

La maturité des agrumes:

Inutile d'attendre pour faire murir les clémentines.

En effet les agrumes, contrairement aux pommes, poires, kiwis ne contiennent pas d'amidon. Ils sont cueillis à leur pleine maturité et n'ont besoin d'aucun délai d'affinage avant consommation (à l'inverse de l'avocat, du kiwi).

Et la couleur dans tout çà?

Ce sont les alternances répétées et suffisamment marquées de chaud diurne / froid nocturne qui dégrade la chlorophylle et révèle la couleur caractéristique de chaque espèce d'agrume, toute une palette de jaunes et d'oranges. A l'équateur aux températures très stables les agrumes restent vert foncé en toute saison et même à pleine maturité. Sous notre climat la coloration des agrumes s'initie en automne. En novembre elle elle est loin d'être homogène et la plupart des clémentines ont un « cul vert ». Qui ne signifie pas forcément qu'elles sont moins sucrées que des clémentines uniformément orangées. Fin décembre, on fait des randonnées raquettes sur la chaine de sommets à plus de 2000 m (si, si la Corse est essentiellement montagneuse), le froid est bien installé et toutes les clémentines sont oranges, de même que les oranges et les pomelos qui eux ne sont pas encore murs.

Mais on trouve aussi des citrons parfaitement jaunes, des clémentines uniformément oranges dans les magasins?

Cultivés en bio, ce seront sans doute des fruits stockés longuement en frigo en compagnie de palettes de pommes qui dégagent de l'éthylène, gaz qui accélère la dégradation de la chlorophylle. Pas de vert, ce qui n'améliore en rien le goût. Mais aussi moins de fraicheur. D'ailleurs les clémentines n'ont plus de feuille.

En agriculture conventionnelle la parade est chimique: Il existe un traitement de « déverdissage » en verger. Avantage: une belle présentation homogène garantie en quelques jours. Revers de la médaille: le traitement en lui-même, la baisse rapide de qualité gustative des fruits après le traitement, et, l'éventualité que les fruits soient ramassés avant la pleine maturité interne de la variété … sans que çà se voit à l'œil.